Le candidat Dieunor Excellent

 

Sa famille, son ancrage

Dieunor a grandi dans une famille modeste où les études et la vie familiale jouaient un rôle central, élevant le respect, le partage, et la solidarité au rang de valeurs essentielles. Jeune adulte, il mène de front études et emplois, notamment en tant qu’enseignant, tout en assumant ses responsabilités de jeune père de famille. « J’ai connu le même parcours que beaucoup de mes concitoyens. J’ai notamment dû travailler pour financer mes études. J’ai toujours cette même  volonté de me former, d’apprendre, d’entreprendre et de transmettre ».

Un étudiant curieux, ayant soif de connaissance

Après l’obtention de son baccalauréat en comptabilité économique et gestion,  il décide d’entamer des études en musicologie. Une fois sa licence obtenue, il se tourne vers l’enseignement, toujours avec cette soif de transmettre notamment au sein de collèges situés dans des zones d’éducation prioritaire, à Épinay au collège Roger-Martin-du-Gard, à Villejuif au collège Karl-Marx et aussi à Villetaneuse au collège Jean-Vilar.

Son envie de mieux comprendre la société dans laquelle il vit, l’encourage à poursuivre des études en sociologie. Après sa licence, il obtient un Master 1 en politique et action publique puis un Master 2 en sciences politiques «  conduire et évaluer les politiques publiques ». Ces études ont nourri chez lui un intérêt particulier pour la mise en œuvre des politiques publiques et pour les finances publiques locales.

Ce diplôme lui permet de travailler en tant qu’attaché territorial au sein de l’administration départementale de la Seine-Saint-Denis. « Cette expérience professionnelle représente pour moi la possibilité d’évaluer la mise en œuvre pratique des orientations politiques qui correspondent aux besoins réels des Séquano-Dionysiens. Je pense au volet social RSA, APH, ASE, à la gestion des collèges ou bien encore aux PMI… que nous portons au sein de la majorité départementale ».

Un citoyen villetaneusien

Son parcours s’écrit dans cette ville où il s’est installé, il y a plus de 20 ans. « Je suis attaché à Villetaneuse, cette ville revêt pour moi une signification particulière. Ma ville est jeune. Il y a tant de projets à bâtir, avec cette jeunesse pleine d’espoir, qui a soif de réussir et de se dépasser ». Dieunor connaît parfaitement Villetaneuse car il a habité aux quatre coins de la ville. «De la résidence universitaire Marcel-Pagnol, en passant par le quartier Saint-Leu et aujourd’hui à Allende, au fur et à mesure que la famille s’est agrandie. »

 À Villetaneuse, l’offre culturelle et associative étant limitée, Dieunor Excellent va agir d’abord dans l’action associative puis politique.

Un militant soucieux du bien-vivre ensemble

Dès son arrivée à  Villetaneuse en 1996, il a ressenti la nécessité de faire se rencontrer les différentes cultures. Dieunor est sensible au multiculturalisme et soucieux  du bien-vivre-ensemble. C’est avant tout quelqu’un qui rassemble au-delà des différences et qui prend le temps de discuter en essayant de comprendre l’autre. « J’ai monté ma première association interculturelle qui avait pour but le soutien scolaire, il y a 20 ans. L’associatif ne suffit pas, il doit être accompagné d’une action politique ».

Un homme politique de convictions

Les révoltes des quartiers populaires de 2005 et 2007 lui donnent l’envie farouche de s’engager en politique notamment en s’intéressant aux problématiques socio-économiques et sociétales, tant au niveau local que national. « Je suis convaincu que la transformation économique, sociale, environnementale et démocratique de Villetaneuse passera intrinsèquement par un profond renouvellement des élus, par une gestion transparente et d’intérêt communal pour chaque Villetaneusien ».

Dieunor souhaite rassembler celles et ceux qui s’inscrivent dans cette démarche d’intérêt communal : « À travers notre programme 2020-2026, co-construit avec les Villetaneusiennes et les Villetaneusiens, je vous propose de rassembler, pour faire rayonner notre ville sur le plan économique, éducatif, sportif, environnemental, culturel et, bien sûr, démocratique, pour que Villetaneuse soit une ville attractive où l’on puisse vivre, investir, réussir, construire, s’épanouir et élever nos enfants en toute quiétude ».

SON PARCOURS

2000 :

1er  engagement associatif dans l’action éducative, sportive et interculturelle.

2007 :

1er engagement politique après la révolte des quartiers populaires.

2012 :

Candidat aux élections législatives arrivé 3e à Villetaneuse avec de plus de 15 %.

2013 :

Master 2, mention sciences politiques : conduire et évaluer les politiques publiques.

2014 :

Tête de liste aux municipales à Villetaneuse, il finit 2ème  avec plus de 26 % des voix.

2015 :

Candidat suppléant de Michel Fourcade élu lors des élections départementales.

2017 :

Aux élections législatives il arrive 1er  à Villetaneuse.